Les différents types d’oreillers haut de gamme

Différents éléments contribuent à un bon sommeil. Au-delà du sommier, du matelas et des linges de lit, il ne faut surtout pas négliger l’oreiller. Cet élément participe pour beaucoup à votre aisance pendant que vous dormez. Mieux encore, vous pouvez opter pour un oreiller haut de gamme pour profiter d’un sommeil réparateur.

Découvrez alors l’importance d’un oreiller de qualité, les oreillers en duvet et les oreillers synthétiques ainsi que les différences, les avantages et les inconvénients. Faites également connaissance avec les différents types de confort ainsi que les tailles existant sur le marché.

 

Pourquoi choisir un oreiller de bonne qualité ?

Un oreiller de qualité se révèle indispensable pour de nombreuses raisons. D’abord, il y a le confort. Dès que vous vous glissez dans votre lit, vous vous sentez bien accueilli. Vous êtes parfaitement à l’aise, fin prêt à rejoindre les bras de Morphée. Ensuite, il y a les effets bénéfiques sur la santé. Un oreiller de bonne facture offre un soutien aux cervicales et permet d’assurer que la colonne vertébrale est bien alignée. Dans la catégorie des oreillers haut de gamme, l’on retrouve les oreillers en duvet d’oie ou de canard ou encore les oreillers synthétiques. Vous pourrez trouver une sélection des oreillers haut de gamme sur le site de la maison Dumas Paris.

 

Les oreillers en duvet d’oie ou de canard

Les oreillers en duvet d’oie ou de canard haut de gamme, comme l’Oreiller ViscoSoft SEASONSENSE, se caractérisent par leur grande douceur et leur confort. Il est capable de s’adapter à la température du corps. Il est fait d’un matériau qui confère un gonflant optimal grâce à ses caractéristiques naturelles. Celui-ci est également super moelleux. Il convient de noter que le duvet d’oie apporte plus de gonflant.

À noter toutefois que le confort offert dépend de la proportion de duvet présent dans un oreiller. Lorsqu’il contient moins de 50 % de duvet, ce dernier est assez ferme. Si ce pourcentage est inférieur à 70 %, il est souple tout en étant bien gonflé. S’il y a plus de 70 % de duvet, il est moelleux.

 

Les oreillers synthétiques

Les oreillers synthétiques haut de gamme sont faits à base de composants synthétiques. Ils sont réputés pour leur côté sain et la facilité d’entretien. Ce sont des accessoires qui conviennent à tout le monde, même aux personnes sujettes à des allergies.

Dans la catégorie haut de gamme, il y a d’un côté le latex synthétique qui combine aération optimale et moelleux. D’un autre côté, il y a l’oreiller en mousse à mémoire de forme qui est fait à base de polyuréthane combiné avec des éléments modulant sa viscosité et sa densité. Comme son appellation l’indique, il se moule parfaitement à votre morphologie, ayant la mémoire de celle-ci.

 

Différences entre oreillers en duvet et oreillers synthétiques

La chaleur

Un oreiller en duvet de apporte une quantité plus importante de chaleur si l’on effectue la comparaison avec un matériau synthétique. Ceci tient du fait que le duvet qui le compose est issu de véritables oiseaux (canard et oie donc).

Le confort

La structure d’un oreiller en duvet le rend un peu plus confortable qu’un modèle synthétique.  Grâce à sa structure, cet accessoire assure une circulation optimale de l’air tout en absorbant efficacement l’humidité. De ce fait, cet oreiller offre une bonne aisance thermique en toute saison, prodiguant de la chaleur en hiver et restant frais durant la saison estivale.

Le soutien

Au niveau du soutien, on a tendance à croire que l’oreiller en duvet est plus moelleux tandis que celui synthétique est plus ferme. En réalité, tout dépend du modèle et le soutien offert par les deux modèles est assez similaire.

L’entretien

Force est de constater que l’entretien d’un oreiller en duvet est un peu plus contraignant. Le lavage doit être réalisé tous les trois mois. Il est possible de l’effectuer en machine, mais en prenant soin d’y glisser des balles de tennis afin que l’accessoire préserve son gonflant. L’oreiller doit ensuite sécher totalement, que ce soit à l’air libre ou au sèche-linge. Voir les trucs et astuces de Skip pour laver un oreiller.

Après chaque lavage, il est recommandé de bien aérer les oreillers, que ce soit un modèle synthétique ou en duvet. Il faut alors les exposer au soleil, cela permet notamment de faire disparaître les acariens.

Propriété anti-allergique

Autrefois, les oreillers en duvet étaient déconseillés aux personnes souffrant d’allergie à qui l’on recommandait alors volontiers des modèles synthétiques. Néanmoins, grâce aux progrès incessants, les oreillers en duvet peuvent tout à fait convenir à tous. Ceci est possible grâce à une enveloppe de tissu au tissage si serré que les acariens ne peuvent y pénétrer.

Gonflant et moelleux

L’oreiller en duvet convient plus aux personnes qui recherchent gonflant et moelleux. Cet accessoire pourra d’ailleurs préserver son allure originale si l’on prend soin de l’aérer quotidiennement et de le faire gonfler aussi souvent que possible sans oublier l’exposition au soleil.

Il faut savoir que l’oreiller synthétique peut également proposer un gonflant épatant, notamment lorsqu’il est réalisé avec des mini flocons de polyester qui laissent l’air circuler et permet au dormeur de profiter d’une aisance accrue.

L’enveloppe

L’enveloppe d’un oreiller est très importante et contribue au confort. Il en existe plusieurs qui peuvent équiper les oreillers haut de gamme. L’on retrouve notamment les fibres traitées Scotchgard qui résistent efficacement à l’humidité. Pour sa part, la percale confère la souplesse et grâce à ses mailles serrées, le duvet est bien contenu.

 

Quels sont les différents types de confort ?

Il est possible de faire la distinction entre trois principaux niveaux de confort : ferme, souple et moelleux. À ce niveau, le choix dépend des caractéristiques de l’oreiller, mais également des préférences subjectives de chacun.

L’oreiller ferme

Cet oreiller est ferme et compact au toucher. Il possède la capacité d’absorber la pression exercée par la tête. De ce fait, il offre un soutien optimal au niveau de la nuque. Il est recommandé pour les personnes sujettes à des problèmes de cou ou au niveau des cervicales. Par ailleurs, l’oreiller ferme offre un bon soutien à la partie supérieure du corps.

L’oreiller souple

Ce modèle convient surtout aux personnes qui ont l’habitude de se coucher sur le ventre (une position qui ne requiert toutefois pas d’oreiller dans l’idéal). Grâce à sa souplesse, ce type d’oreiller offre un bon soutien à la tête à la partie supérieure des épaules. Le confort est assez mou, mais également plat.

L’oreiller moelleux

Ce modèle enveloppe doucement la tête, offrant également un soutien confortable à la nuque et aux épaules. C’est l’oreiller parfait pour les personnes qui aiment dormir sur le dos ou encore sur le côté.

Les oreillers « spéciaux »

Dans cette catégorie, l’on retrouve les oreillers ergonomiques qui ont été spécialement conçus pour répondre aux exigences spécifiques de personnes sujettes à des soucis de cervicales ou de dos. Il faut également mentionner les oreillers réglables dont le confort peut être ajusté selon les envies du moment.

 

Les différentes tailles d’oreillers haut de gamme

En fonction des préférences, besoins et habitudes de chacun, les oreillers haut de gamme se déclinent en différentes tailles. Deux formes sont habituellement disponibles sur le marché. Il est possible de trouver des modèles carrés et des modèles rectangulaires, avec des dimensions respectives de 65 x 65 cm ou de 60 x 60 cm pour les premiers et de 70 x 50 cm ou 75 x 50 cm pour les seconds.

À noter que oreillers rectangulaires sont les plus plébiscités, car ils offrent un meilleur soutien et optimisent le sommeil. Dans tous les cas, il est toujours recommandé d’envelopper un oreiller dans une sous-taie, dans un souci d’hygiène.

Laisser un commentaire