Comment choisir son oreiller ?

comment choisir son oreiller

L’oreiller est un accessoire très important pour passer de bonnes nuits de sommeil. Enfin ... pas dans tous les cas. Certains oreillers peuvent faire plus de mal que de bien. Ils peuvent causer des courbatures et transformer le réveil matinal en véritable calvaire.

C’est la raison pour laquelle l’achat d’un oreiller n’est pas aussi banal et basique que certains pourraient bien le penser. Si vous choisissez le bon oreiller, les chances que vous aurez de vous réveiller en pleine forme le matin pour vaquer à vos occupations avec autant de vivacité que nécessaire seront pour ainsi dire acquises.
Par contre, choisir le mauvais oreiller peut avoir des conséquences bien plus désastreuses que vous ne pouvez l’imaginer. Déjà votre réveil n’a rien d’heureux parce que vous êtes encore plus fatigué qu’au moment où vous vous étiez couché. Et pire encore, vos performances surtout professionnelles seront loin d’être au top.
Il est donc indispensable de bien choisir son oreiller. Vous vous demandez certainement maintenant comment bien choisir votre oreiller n’est-ce pas ? Nous vous le faisons dans l'article.

Comment choisir son oreiller en fonction de ses besoins ?

Il existe différents types d’oreillers de nos jours. Chaque type d’oreiller a une fonction spécifique et pour profiter véritablement des avantages d’un oreiller, il est important que vous cibliez vos besoins, votre problème et vos exigences pour être en mesure d’opter pour le meilleur oreiller. Connaitre les différents types d’oreillers en connaissant leurs spécificités et les circonstances dans lesquelles ils s’utilisent peut vous aider à faire le bon choix si vous décidez d’acheter un oreiller.

  • Oreiller à mémoire de forme : il s’agit d’un oreiller intelligent qui s’adapte à votre morphologie et à votre façon de vous coucher. Une fois qu’il mémorise ces informations, il s’adapte à votre corps tout en vous aidant à vous mettre dans la position qui vous permettra d’avoir un sommeil réparateur et de vous réveiller frais et dispo. Si donc vous avez des problèmes aux cervicales ou que simplement vous êtes en quête de confort pendant votre sommeil, il sera parfait pour vous. On le déconseille en revanche à ceux qui ont un sommeil trop mouvementé la nuit, à cause du fait que l’oreiller n’arrive pas vraiment à les maintenir dans la position qu’il faut. Pour ceux qui dorment sur le côté, il serait bon de jeter un oeil aux oreillers spécialement conçu pour dormir sur le côté.

  • Oreiller ergonomique: cet oreiller est conçu pour épouser parfaitement la forme de la nuque. On le reconnait à son aspect bombé sur les côtés et creux au milieu.
    On dit à juste titre que c’est un oreiller qui a la forme d’une vague. Il est généralement conseillé aux personnes ayant des problèmes de douleurs cervicales. La forme de l’oreiller ergonomique permet de ménager vos cervicales en détendant les muscles de votre cou et en les mettant dans la forme idéale pour un repos réparateur. Cela dit, même si vous n’avez pas ce genre de problèmes, utiliser cet oreiller peut aider à les prévenir.

  • Oreiller anti-ronflement : il est utilisé pour aider les personnes qui ronflent et leurs partenaires à passer des nuits plus tranquilles et paisibles. Il met le ronfleur dans une position qui permet une meilleure circulation de l’air dans ses voies respiratoires, stoppant ainsi le ronflement qui est en fait causé par l’obstruction de celles-ci.

  • Oreiller anatomique : il s’agit d’un oreiller ergonomique aux fonctionnalités plus avancées. Il est en fait conçu de manière à soutenir non pas simplement vos cervicales, mais également le dos. Il met donc l’individu dans une position qui maintient son dos, sa nuque et son cou et convient donc aux personnes qui souffrent de douleurs dans le dos, aux hanches et aux cervicales.

  • Oreiller anti-acariens/antibactériens/hypoallergénique: il convient aux personnes qui souffrent d’allergies liées à la poussière, aux acariens, aux bactéries, aux produits chimiques… Ils sont fabriqués de manière à éviter que les personnes soient au contact de ces microbes pendant leur sommeil. Cela garantit donc la qualité du sommeil aux personnes ayant une peau et une santé très sensibles et fragiles. Il peut être ergonomique, anatomique, à mémoire de forme ou anti-ronflement.

  • Oreiller anti-transpirant : il permet de rester au sec même quand vous une personne qui a tendance à transpirer abondamment pendant la nuit. Il est conçu pour capter la chaleur et favoriser une bonne circulation de l’air entre les fibres de l’oreiller. De cette manière, vous conservez une température agréable et vous gardez un oreiller sec toute la nuit. L’humidité de la transpiration ne gâchera donc pas vos nuits. Il peut être ergonomique, anatomique, à mémoire de forme ou anti-ronflement.

  • Le traversin : c’est un type d’oreiller qui diffère toutefois de tous les autres. Il est de forme cylindrique ou plate. Il peut être utilisé en complément d’un oreiller et lui sert alors de soutien (la forme ronde/cylindrique) ou peut carrément remplacer un oreiller (la forme plate). Il a la mauvaise réputation de causer des douleurs lombaires et cervicales à cause de sa dureté. Cela dit de nouveaux modèles plus ergonomiques sont de plus en plus appréciés.

  • Le coussin pour le bain : c’est un type de coussin spécialement conçu pour reposer sa tête quand on est dans son bain et éviter ici l'inconfort que l'on pourrait y avoir en reposant sa tête sans coussin.

Opter pour un oreiller ferme, souple ou moelleux ?

C’est là une question d’une importance capitale. On entend souvent beaucoup se plaindre du fait que l’oreiller qu’ils ont acheté est soit trop mou soit trop dur. Une chose est sûre, le degré de fermeté ou de souplesse de votre oreiller a une incidence non négligeable sur la qualité de votre sommeil.
D’après des spécialistes, la position dans laquelle vous dormez la nuit détermine si vous devez opter pour un oreiller ferme, juste souple ou carrément moelleux.
Pour ceux qui dorment donc sur le dos, un oreiller bien ferme, sans exagérer non plus (risque de migraine et de douleurs lombaires) serait le plus approprié. Il permet un maintien parfait de la colonne vertébrale et des cervicales.

Quant à ceux qui dorment sur le côté, un oreiller plutôt souple sera une meilleure idée. Il permet de maintenir correctement votre nuque et votre cou pour des nuits très reposantes.
Si en revanche, vous préférez dormir sur le ventre, il vous faut un oreiller moelleux. Il vous fait vous sentir plus à l’aise et vous évite de vous réveiller épuisé et abattu à cause d’un sommeil de piètre qualité.
Il est bien de souligner cependant que parfois, réfléchir à tous ces paramètres peut être compliqué, par exemple si vous changez de position pendant votre sommeil. Pour donc vous éviter tous ces calculs, optez pour un oreiller ergonomique ou un oreiller anatomique. Ils conviennent généralement à toutes les positions et offrent un maintien correct et confortable pendant le sommeil.

Quelques conseils complémentaires pour bien choisir


  • Essayez l’oreiller avant de l’acheter. Parfois entre la description de l’objet et ce que vous ressentez une fois que l’avez acheté, le fossé est grand. Un choix à la hâte peut tout aussi être décevant. Demandez donc au vendeur de vous laisser essayer.
    Généralement, la première impression vous en dira long sur la qualité de votre choix.

  • Cherchez à savoir les matières dans lesquelles l’oreiller a été fabriqué. Certaines matières comme les fibres creuses sont très aérées et limitent donc la transpiration. D’autres par contre sont plus chaudes et font transpirer.
    Certaines également sont plus confortables que d’autres, comme la laine et les plumes qui sont plutôt souples et donc plus douillettes.

  • Assurez-vous que le nettoyage sera facile. Un oreiller impossible à laver est un nid à microbes et finira en plus par sentir mauvais. Vous ne l’utiliserez donc pas longtemps.
    Assurez-vous donc que celui qui vous intéresse est facilement lavable en machine et qu’en plus il ne met pas une éternité pour se sécher.

Oreiller ou traversin pour dormir ? le match !

Tant l’oreiller que le traversin ont un rôle à jouer sur un lit. Ils sont, l’un comme l’autre, utilisés comme support pour la tête pendant le sommeil. Le résultat obtenu au réveil n’est cependant pas le même. Un traversin est par nature plus dur qu’un oreiller. De plus la forme ronde de certains modèles de traversin pose des problèmes de confort et complique le réveil.
Le traversin sera donc de meilleure efficacité s’il est utilisé comme support d’oreillers ou encore, si, placé à la tête du lit, il vous permet de vous mettre en bonne position pour regarder un film ou lire un livre. Il peut vous être utile également au pied du lit pour soulager vos jambes lourdes. Toutefois, il existe des traversins plats qui sont même ergonomiques et donc parfaitement adaptés pour le sommeil.

L’oreiller par contre, est plus confortable et souple. Il en existe comme nous l’avons vu, de nombreuses déclinaisons que ce soit à l’intention des personnes malades qu’à celles des personnes qui aiment juste le confort. Il est donc plus adapté pour le sommeil surtout si vous souffrez de problèmes de santé qui nécessitent un type d’oreiller en particulier. Il est en outre bien moins lourd et plus pratique que le traversin.
Si donc vous vous posez la question de savoir lequel est le meilleur pour dormir, on vous répond sans hésiter que c’est l’oreiller.
Il est plus léger, plus confortable et plus efficace que le traversin.

En quelle matière ?

Depuis quelques années, certains types de matériaux reviennent à la mode tel que les oreillers en bambou ou en sarrasin.