Quelles sont les marques de matelas à éviter ?

Nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir. Un individu qui est appelé à vivre près de 80 ans restera de ce fait collé sur son lit pendant environ 26 années. Le matelas sur lequel on s’allonge chaque nuit influence donc notre bien-être au quotidien. Mal de dos, allergies aux acariens, stress et insomnie, les désagréments causés par un matelas non adapté sont nombreux. D’ailleurs, selon une enquête menée par la fondation américaine pour le sommeil, près de 92 % des individus interrogés reconnaissent que la qualité de leur sommeil est intimement liée à un matelas confortable.

Pour bien dormir, il faut donc éviter certaines marques de matelas. Nous ferons par conséquent le point sur les caractéristiques des matelas à éviter. Cela vous guidera très certainement dans vos achats.

 

Caractéristiques des matelas à éviter

Lorsque vous allez choisir votre matelas, évitez de sauter sur le premier qui vous attire. Vous devez plutôt faire une étude minutieuse et prendre en compte plusieurs aspects.

Faites attention aux marques de matelas bas de gamme

Un prix bas ne justifie pas tout le temps une bonne affaire. Puisqu’on est appelé à passer le tiers de notre vie à dormir, il serait mieux d’éviter les matelas bas de gamme. Même si leur confort initial peut sembler bon, sachez que ces matelas sont généralement conçus avec des matériaux de moindre qualité. Par conséquent, ils s’affaisseront rapidement et auront une durée de vie très limitée. En voulant économiser de l’argent, vous en aurez perdu au final.
En 2007, une étude scientifique a démontré que les matelas les moins chers du marché étaient souvent à l’origine des douleurs dorsales. Ce qui est tout à fait compréhensible en raison des matériaux utilisés.
Avant toute décision d’achat, il est donc important de consulter l’avis des consommateurs sur internet. Vous aurez plus d’information sur la qualité du matelas après quelques semaines d’utilisation.

Matelas à ressorts et indépendance de couchage

L’indépendance de couchage désigne la caractéristique d’un matelas qui permet de ne pas réveiller votre partenaire lorsque vous bougez durant la nuit. Un lit qui bouge trop est très souvent une des caractéristiques des matelas à ressorts traditionnels.
Un matelas avec une mauvaise indépendance de couchage peut donc transformer votre sommeil en cauchemar surtout lorsque vous êtes sensible au bruit. Les matelas à ressorts hybrides, en latex ou en mousse comptent parmi les meilleurs modèles en termes d’indépendance de couchage.

mauvaises marques de matelas

Attention aux matelas à mémoire de forme trop chauds

Pratiquement 9 % des individus qui dorment sur un matelas à mémoire de forme transpirent durant la nuit. Ils sont en quelque sorte ensevelis par le matelas. Ils ressentent par conséquent une certaine chaleur.
La majorité des marques ont essayé de faire face à cette problématique en concevant des technologies pour éviter la chaleur du matelas. C’est le cas de la mousse avec gel de refroidissement qui aide le corps du dormeur à mieux éliminer la chaleur.

Éviter les matelas trop fins

En principe, plus un matelas est fin, plus il est inconfortable. Pour un véritable confort, il faut un couchage suffisamment épais. Les personnes obèses ou en surpoids et ceux qui dorment sur le côté doivent nécessairement dormir sur un matelas avec plus d’épaisseur. Pour supprimer efficacement les zones de pression, il faut des couches de mousse plus épaisses. D’après une récente enquête, les individus de plus de 100 kg ne doivent pas dormir sur un matelas de moins de 25 cm d’épaisseur. Quant aux gros gabarits de plus de 120 kg, il faut au minimum une épaisseur de 30 cm.

Attention aux mousses à faible densité

Comme pour l’épaisseur, les mousses à faible densité peuvent affecter le soutien du matelas. Sur ce point, l’avis des clients est souvent en défaveur de ce type de matelas. La norme en termes de densité de la mousse s’élève au minimum à 30 kg / m3, en tout cas pour une mousse polyuréthane haute résilience. Pour les mousses à mémoire de forme, la densité doit être supérieure ou égale à 50 kg / m3. Une fois chez le vendeur, il est donc important d’accorder de l’attention à la densité du matelas.
Dans les matelas bas de gamme (généralement les moins chers du marché), on retrouve souvent des mousses à faible densité. Néanmoins, il existe des marques de matelas haut de gamme qui font usage de matériaux de moindre qualité. Les matelas contenant moins de mousse auront tendance à se dégrader plus rapidement. Vous constaterez dès les premières semaines un affaissement du matelas. Le confort va donc se réduire petit à petit et l’inconfort commencera à se faire sentir tout doucement. Contentez-vous donc des marques utilisant des mousses de densité moyenne ou élevée.

matelas de mauvaise qualité

Soyez vigilant lorsqu’il n’y a pas de politique de retour

Lorsque le fabricant ou le distributeur instaure une politique de retour ou d’échange, cela signifie généralement qu’il est convaincu de la qualité de ses matelas. Le fait d’avoir la possibilité de retourner un produit en cas d’insatisfaction permet d’acheter en toute tranquillité.
Une politique de retour prouve que la marque respecte le client. Ce n’est pas du tout facile de choisir le bon produit en quelques minutes. D’où l’importance d’une possibilité de retour. Donc avant d’acheter un matelas, vérifier si la marque offre au minimum une période d’essai de 30 jours. Dans le cas contraire, soyez très vigilant.

Attention aux matelas sans garantie

À l’instar de la politique de retour, la garantie d’un matelas est aussi synonyme de qualité supérieure. Un excellent matelas doit avoir une garantie minimale de 5 ans. Certaines marques presque parfaites proposent jusqu’à 10 ans de garantie. Un fabricant qui ne doute point de la qualité de son produit doit au moins inclure une garantie dans le prix d’achat. La garantie vise à couvrir l’essentiel des défauts liés à la fabrication. C’est en quelque sorte un instrument de protection du consommateur.
Au moment de l’achat, vous ne pouvez pas faire une prévision exacte de la durée de vie du matelas que vous achetez. En cas de défaillance du produit, vous pourrez donc être remboursé grâce à une bonne politique de garantie. Nous précisons encore une fois que les marques de matelas à éviter sont celles qui offrent une garantie de moins de 5 ans. Ne parlons pas de celles qui n’en offrent pas. Ces dernières doivent tout simplement être évitées.

marques de matelas à éviter

 

Autres informations utiles permettant de reconnaître un matelas de moindre qualité

Une enquête prouve que les matelas trop souples ou trop fermes sont les plus retournés après l’opération d’achat. Dans tous les cas, soyez certain que la marque accepte les retours et les échanges. Il faut aussi vérifier si la politique de retour n’est pas d’une certaine complexité.

Nous vous conseillons tout de même d’opter pour une fermeté comprise entre 6 et 7.5 sur 10. En effet, 80 % des dormeurs déclarent être satisfaits avec ce niveau de fermeté.

Au final, le choix d’une marque est tout à fait subjectif. Il varie suivant les besoins et les envies. Vous aurez plus de chance de trouver le matelas qui vous convient si vous connaissez parfaitement vos préférences de sommeil. Mais sachez toutefois qu’un bon matelas dure environ 10 ans. Ne vous laissez donc pas séduire par un prix compétitif. Acceptez de payer le prix fort pour un bon matelas. Votre santé vaut plus que tout.

Une fois au magasin, songez à partir si le vendeur vous met la pression ou vous pousse coûte que coûte à acquérir le produit. D’ailleurs, vous avez même la possibilité d’acheter un matelas en ligne et de consulter les différents avis relatifs au produit choisi.

Cela peut paraître assez paradoxal, mais mauvais matelas rime avec stress selon une étude menée en 2009 aux États-Unis. Cette enquête montre que les sujets, hommes et femmes, ont constaté une diminution de leur stress après 28 nuits passées sur un matelas de qualité. Un lit adapté contribue à l’amélioration de la qualité du sommeil et participe à la récupération.

En plus du stress, un mauvais matelas peut empêcher la guérison des douleurs au dos ou l’empirer dans certains cas. Bien évidemment, le matelas n’est pas l’origine de tous les maux. Il faut aussi faire attention à sa position. Les professionnels de la santé conseillent aux personnes de dormir si possible sans oreillers.

Également, il n’est pas rare de voir de nos jours des individus scotchés sur le téléphone portable au moment de dormir. La lumière bleue émise par l’appareil impacte votre cerveau. Il lui donne l’impression d’être en plein jour. D’ailleurs, cette pratique est l’une des principales causes des troubles du sommeil. Pour plus de précautions, veillez à ce que tous les appareils technologiques soient éteints, au moins 30 minutes avant l’heure de se coucher, pour un sommeil paisible.

Précisons aussi qu’un matelas de bonne qualité n’a pas une durée de vie illimitée. Après plusieurs années d’utilisation, songez à le remplacer avec un nouveau matelas. Cela vous épargnera des désagréments que peut causer un vieux matelas (acariens par exemple).

Pour finir, sachez que les matelas à ressorts sont très appréciés des consommateurs surtout lorsqu’ils sont associés à un sommier à ressorts. N’oubliez surtout pas le critère taille au moment de votre achat. Si vous êtes en couple, vous pouvez opter pour une largeur allant de 160 à 200 centimètres. S’agissant de la longueur, prenez une marge minimale de 20 centimètres par rapport à votre taille.