Pourquoi les matelas moisissent ? Quelles solutions ?


lecture en 3 minute(s)

Les moisissures sont des champions naturellement présents dans la vie quotidienne. On retrouve leurs spores dans l’air que nous respirons, et ces derniers sont transportés partout, notamment dans les logements où elles prolifèrent sur différentes surfaces dont les matelas, qui moisissent, dès que des conditions favorables apparaissent.

Si certaines sont inoffensives, voire bénéfiques pour l’homme, d’autres moisissures peuvent nuire à votre santé lorsqu’elles sont ingérées. Pour le commun des mortels, faire la différence entre une moisissure nuisible et une autre qui ne l’est pas n’est pas chose évidente.
En conséquence : vous feriez bien d’éliminer les moisissures chaque fois que vous les découvrez sur votre matelas. Aussi, est-il préférable de prendre des dispositions pour éviter qu’elles ne prolifèrent dans votre espace de vie.

 

Zoom sur le processus de formation et les différents types de moisissure 

Les moisissures sont le résultat de la corruption d’une substance par de petits champions naturellement présents dans l’air. Il en existe plusieurs types : certains, visibles et d’autres non. Les moisissures que vous pouvez voir à l’œil nu se manifestent généralement par des taches sombres ou une mousse veloutée. De nombreuses moisissures ne présentent pas de danger pour l’homme, certaines sont même utilisées pour la transformation alimentaire (pain, fromage…) ou dans le domaine de la santé (remèdes contre certaines maladies). Un certain nombre de moisissures sont par contre nuisibles pour la santé.

La toxicité de ces dernières varie d’une espèce à l’autre, et dépend également du milieu ainsi que des conditions dans lesquelles elles se sont développées. Lorsqu’elles se forment sur votre matelas ou sur toute autre surface, les moisissures peuvent contaminer l’air à l’intérieur de la maison, si elles ne sont pas rapidement éliminées. La France comptait d'ailleurs en 2007 plus de 40 % de logements dont l’air intérieur est pollué. Respiré, cet air peut être la cause de différents types d’allergies et d’infections pulmonaires.

Les conditions favorables à l’apparition de moisissures sur les matelas

Les moisissures prolifèrent généralement lorsque les conditions sont favorables. Une condition favorable peut être une source d’humidité dans la pièce, la présence de spores de moisissures, ou d’éléments organiques comme les pots de fleurs, les fruits, les livres, le bois ou les vêtements. Une bonne partie des logements en France présente des conditions favorables à l’apparition de moisissures. En 2007, environ 60 % d’entre eux présentaient des problèmes d’humidité et de fuites. C’est donc dire que vous avez de fortes chances de faire face à des problèmes de moisissures dans votre maison, et votre matelas ne sera probablement pas épargné.

La principale raison pour laquelle les matelas moisissent est l’humidité. Lorsque votre maison est mal aérée, l’humidité peut s’infiltrer et s’accumuler sous le matelas, favorisant avec le temps, la prolifération des moisissures. Néanmoins, plus le matelas est vieux, plus il est susceptible d’être le nid de moisissures. Aussi, lorsque vous avez l’habitude de prendre votre repas sur votre lit, les chutes de liquides et de restes d’aliments sont une autre raison pour laquelle les matelas moisissent.

 

Quelques astuces pour faire disparaitre les moisissures de votre matelas

Utilisation du bicarbonate

Vous pouvez éliminer la moisissure de votre matelas avec du bicarbonate. Très souvent utilisé pour des recettes de détergents faits-maison, le bicarbonate est aussi efficace sur les moisissures. Commencez par sortir le matelas de la chambre, posez-le dans un endroit où il sera à l’abri des intempéries, puis versez quelques cuillérées de bicarbonate sur les moisissures de sorte à les recouvrir entièrement.

Laissez agir pendant au moins 48 heures pour une action efficace. Nettoyez ensuite avec un chiffon propre en procédant par des mouvements circulaires. Si vous ne pouvez pas attendre 48 heures avant de réutiliser votre matelas, laissez-le sur le lit, et recouvrez-le à l’aide d’un protège-matelas après avoir appliqué le bicarbonate. Vous pourrez le sortir et le nettoyer une fois le temps recommandé passé. N’oubliez pas de toujours aérer votre chambre lors du traitement pour éviter de vous intoxiquer.
 

Liquide de vaisselle et eau de javel

Il est également possible d’utiliser du liquide de vaisselle et de l’eau de javel pour nettoyer les moisissures de votre matelas. Pour ce faire, appliquez le liquide de vaisselle sur les taches pour que les spores se collent entre eux. Nettoyez ensuite à l’eau de javel en utilisant une mousse ou un chiffon blanc propre. L’eau de javel peut cependant décolorer le matelas.
Il est donc important de faire un essai sur une petite partie avant de commencer le traitement. Si vous êtes par ailleurs sensible à l’eau de javel, évitez d’utiliser cette méthode. Une fois le nettoyage effectué, séchez le matelas à l’air libre pendant quelque temps avant de le réintroduire dans votre chambre.
 

Prévenir l’apparition des moisissures 

Si des moisissures apparaissent sur votre matelas, cela signifie que votre chambre est probablement mal aérée. Il faudra alors penser à l’aérer de façon quotidienne. Du fait de l’isolation des logements, le renouvellement de l’air devient difficile à l’intérieur des maisons. La loi oblige donc les propriétaires de maisons individuelles ou collectives à installer un système d’aération et le maintenir en fonctionnement permanent. Cette aération peut se faire via un système de ventilation mécanique contrôlée ou un système de ventilation naturelle (aération par les fenêtres).

Ce système devrait être conçu de sorte que l’air pénètre dans le logement à travers les pièces principales, et ressorte par les pièces humides comme les toilettes, les salles de bain ou les cuisines. Si votre maison est équipée d’un système de ventilation mécanique contrôlée, assurez-vous qu’il fonctionne de jour comme de nuit, sans aucune interruption. À défaut, prenez le soin d’ouvrir régulièrement vos fenêtres afin de favoriser l’aération naturelle des pièces.

Pour prévenir l’apparition de moisissures, pensez également à nettoyer régulièrement les bouches d’aération : elles ont en effet tendance à s’encrasser lorsqu’elles ne sont pas entretenues de façon régulière. Le résultat est qu’elles ne fonctionnent plus correctement, et au lieu d’être un moyen de lutte contre les moisissures, elles favorisent leur prolifération. Il faudra également réparer les fuites d’eau dès qu’elles apparaissent pour éviter l’infiltration d’eau dans les murs de la maison.

S’agissant du matelas, il faut le faire sortir de temps en temps, ou passer l’aspirateur dès que vous en avez la possibilité, afin d’éviter que l’humidité s’y accumule. Attention si vous utilisez trop le nettoyeur vapeur pour votre matelas sans bien aérer. Par ailleurs, au bout de cinq ans, votre matelas prend forcément un coup de vieux, et doit donc être changé.