Matelas gonflable ou lit de camp ? Les différences !


lecture en 3 minute(s)

Pour partir en vacances, vous avez sans doute déjà préparé lunettes de soleil, crèmes auto-bronzantes ou encore réchaud. Toutefois, si vous envisagez faire du camping, toile de tente et couchage devront également figurer dans les indispensables à emporter.  

Ainsi, à moins de dormir directement à même le sol, deux options s’offrent à vous en matière de couchage : lit de camp et matelas gonflable. Chacun possédant aussi bien des avantages que des inconvénients, le choix n’est pas forcément facile à opérer.

Ce billet a justement été réalisé pour vous faciliter la tâche. Nous ferons toute la lumière sur ces deux types de lits d’appoints, afin que vos nuits soient aussi remplies que vos journées, même en plein air.
 

Principe et généralités des matelas gonflables et lits de camp

Le matelas gonflable, ou encore matelas pneumatique, est un dispositif de couchage qui sert généralement de lit d’appoint dans un domicile ou en camping. Il possède presque les mêmes caractéristiques qu’un lit traditionnel (forme et hauteur), à la différence qu’on le gonfle avec de l’air. 

Ainsi, la plupart des modèles sont fournis avec un gonfleur électrique. Néanmoins, on peut aussi le gonfler à l’aide d’une pompe manuelle. En matière de résistance, le matelas gonflable affiche de bonnes références. Les modèles disponibles sur le marché sont élaborés avec des matériaux de qualité, non seulement pour que la peau ne colle pas au contact du plastique, mais également pour en garantir la solidité.

Le lit de camp est aussi considéré comme un lit d’appoint et convient à une utilisation en intérieur comme en plein air. C’est un dispositif de couchage dont les prémices ramènent aux camps militaires. Ainsi, ce type de lit jouit d’une conception un peu basique. Il est généralement conçu à partir de tubes de métal sur lesquels repose une toile solide.

Aujourd’hui, comme le matelas gonflable, randonneurs et camping-caristes en font un dispositif de couchage privilégié.

 

Matelas gonflable : pour des vacances en amoureux

Ce type de lit possède l’avantage de pouvoir accueillir deux ou plus de personnes, à l’instar d’un lit classique. Les fabricants proposent des modèles allant du simple ou double. Ainsi, il n’y a pas vraiment de soucis à se faire quand on voyage en couple. Même à l’extérieur, vous pouvez dormir à deux comme à la maison.

En dehors de son épaisseur, le matelas gonflable est assez pratique à l’usage. En effet, il apparait plutôt léger et facile de transport, car très peu encombrant. Pour le transporter, il suffit de le ranger dans votre sac. Cela vous permet de bénéficier d’une marge de manœuvre importante pour stocker vos autres effets. Aussi, ce lit se décline-t-il en plusieurs variétés sur le marché.

Par ailleurs, le matelas gonflable est équipé de la technologie dropstitch. Vous pouvez être assuré d’un confort optimal, mais aussi de la résistance et de la solidité du lit. Toutefois, la possibilité de régler la fermeté demeure l’atout majeur du matelas gonflable. En fonction des besoins, vous pouvez ajuster la fermeté par gonflage/dégonflage.

Malheureusement, le matelas gonflable n’est pas toujours un modèle de fiabilité. Il peut se dégonfler ou même se fissurer en pleine nuit. Pour éviter que ce genre de situation advienne, il est recommandé de procéder au préalable à l’entretien du site de couchage. Cependant, pour encore plus de garanties, vous pouvez étendre un tapis sur le sol avant d’installer le matelas gonflable.

En matière d’entretien, le matelas gonflable requiert beaucoup d’attention. Il faudra prendre énormément de précautions pendant votre séjour pour ne pas entamer sa condition. En effet, puisqu’il est directement au contact du sol, il va souvent se salir. La saleté, mais aussi l’humidité, provoque un inconfort. Dans ces conditions, il faudra procéder à un nettoyage à sec. Si vous n’avez pas le temps de nettoyer, vous pouvez utiliser un spray ou disposer le matelas de sorte à profiter des  rayons du soleil.

 

Lit de camp : pour une expérience de sommeil sans insectes ?

Avec ce type de lit d’appoint, vous bénéficiez d’une bonne hauteur sous plancher. La plupart des modèles qui sont disponibles sur le marché se situent à plus de 40 cm du sol. Ainsi, vous serez confortablement installé à l’abri non seulement des insectes rampants, mais également de l’humidité du sol.

C’est un dispositif très pratique en de nombreux points. La prise en main a progressivement évolué dans le temps. Aujourd’hui, avec la gamme de nouveaux produits injectés dans le commerce, l’utilisation du lit de camp est entièrement simplifiée. Pour installer un lit de camp, il ne s’agit plus de le monter, mais de le déplier. Aussi, la facilité d’installation fait-elle écho à la facilité de transport. Étant donné qu’il peut être plié et déplié, sa structure massive d’antan laisse de plus en plus place à une construction légère. 

Par ailleurs, le lit de camp se décline en plusieurs variétés. Vous pouvez vous procurer un lit en double ou simple couchage.

Cependant, il existe également des inconvénients à utiliser un lit de camp à l’occasion d’un camping ou en randonnée. Ce dispositif de couchage n’est pas assez résistant. Les modèles les plus résistants affichent une charge en poids supporté de 100 kg environ.

En matière de confort, le lit de camp n’excelle pas non plus. Il est assez dur et ferme. Néanmoins, vous pouvez toujours contourner cet inconfort en ajoutant un tapis de mousse. De plus, ce n’est pas vraiment un lit adapté aux personnes qui ont un sommeil agité. Certains seraient prêts à même mettre un surmatelas sur le lit de camp pour le rendre moins ferme.

L’entretien de ce mode de couchage passe d’abord par le nettoyage de sa toile en polyester. Même si en réalité le tissu est imperméable et résiste plutôt bien à l’usure, il nécessite un minimum d’entretien. Pour ce faire, il est recommandé d’éviter d’utiliser une éponge abrasive et/ou un produit de nettoyage aux composés chimiques. Le cadre ou le châssis du lit de camp nécessite aussi un entretien. Sans une protection efficace, les tiges sont en effet susceptibles d’entamer le processus de rouille.

Cela dit, on observe un progrès à ce niveau, en ce sens que les modèles récents sont équipés de tiges traitées spécialement pour résister à la rouille.