Les différences entre un oreiller, un coussin, un polochon et un traversin


lecture en 2 minute(s)

Les options sont nombreuses lorsqu’il s’agit de s’équiper en accessoires de confort, notamment en matière d’oreiller. Afin de vous guider dans vos choix, on vous donne ici les différences entre un oreiller, un coussin, un polochon et enfin, un traversin.

L’oreiller, accessoire du sommeil

L’oreiller est tout d’abord un coussin généralement en tissu, rempli de plumes ou d'autres matériaux (mousse, latex, sarrasin, ...) et dont le but est de soutenir la tête lorsque l’on est couché.

Au fil du temps, sa conception est devenue de plus en plus complexe. Son design traditionnellement carré ou rectangulaire a évolué sous forme de vague notamment avec les oreillers ergonomiques et anatomiques.

La recherche médicale a permis de faire évoluer l’oreiller afin d’en faire un accessoire de bien-être incontournable.

Le coussin, accessoire à tout faire

La constitution du coussin est identique à celle de l’oreiller. Son utilisation sera par contre plus large.

Ainsi, le coussin peut servir d’oreiller provisoire, mais aussi d’accessoire de maintien des lombaires lorsque l’on est en position assise. On peut aussi le considérer comme un objet pour améliorer toute position du corps, quelle qu’elle soit.

Certains coussins ont même été optimisés pour un usage spécifique comme le rehaussement de la position du conducteur au volant de sa voiture ou encore l’atténuation de la fermeté d’un fauteuil pour plus de confort.

Le traversin, oreiller tubulaire

Le traversin a pour caractéristique principale sa forme tubulaire qui lui permet de couvrir toute la largeur du lit. Il est généralement composé de plumes, mais actuellement, son rembourrage peut se faire à partir d’autres matières premières, le but étant toujours de fournir plus de confort.

Le traversin s’emploie la plupart du temps lorsque l’on est allongé sur le dos afin de maintenir la nuque. Comme les oreillers, il peut être équipé d’une seconde enveloppe appelée « taie », placée par souci d’hygiène.

Le polochon, un cousin du traversin

Le polochon est souvent considéré comme un traversin du fait de sa forme tubulaire. Toutefois, si le traversin peut s’employer en remplacement de l’oreiller, le polochon s’exploite à des fins plus esthétiques que fonctionnelles.

 

Le bon choix ?

Chacun de ces accessoires peut être utilisé sur un même lit, le tout est d’en maitriser l’utilisation. L’oreiller reste le plus indispensable pour garantir un bon sommeil et permet d’opter entre le modèle ergonomique et anatomique, ce dernier étant souvent conseillé par les thérapeutes.

Le traversin doit de préférence être choisi plat et moelleux afin de préserver le dos.

Le coussin est quant à lui le compagnon idéal pour améliorer son confort quelle que soit la position que l’on adopte. Il permet de combler la plupart des gênes à l’assise ou en position couchée.

Le polochon aura principalement un rôle esthétique, mais peut aussi servir pour les repos de courte durée et que l’on prend de manière improvisée.