Choisir son matelas | 4 critères-clés


lecture en 3 minute(s)

En moyenne, nous dormons environ 8 heures par nuit, ce qui fait que nous passons près de 3 000 heures par an allongé sur un matelas. Il est donc primordial d’opter pour celui qui va vous permettre d’avoir le meilleur sommeil et de vous réveiller chaque matin en pleine forme ! Si vous êtes sur le point de changer votre matelas, voici quatre critères-clés qui vous aideront à trouver celui qui est le mieux adapté à votre repos.

 

1.   Utilisation de votre matelas

Vous devez prendre en compte l’utilisation que vous ferez du matelas que vous êtes sur le point d’acheter. Les propriétés recherchées ne sont pas forcément les mêmes pour votre propre matelas et pour celui que vous allez installer dans une chambre d’amis. Un usage occasionnel du matelas vous permet d’être moins vigilant sur certains points, comme la qualité de son maintien, sa fermeté ou sa ventilation. Vous pouvez alors vous orienter vers des articles d’entrée ou de moyenne gamme.

 

2.   Maintien et fermeté du matelas

Le maintien correspond à la capacité d’affaissement du matelas, donc à sa résistance à l’enfoncement. Ce problème se retrouve malheureusement au bout d’un certain temps avec la plupart des matelas, mais il est évidemment plus rapide sur ceux qui sont de mauvaise qualité. La surcharge étant un facteur aggravant, votre poids est donc un élément important dont il faut tenir compte. Plus vous pesez lourd, plus vous devez prendre un matelas avec un excellent maintien ou vous orienter vers les matelas en mousse à mémoire de forme.

La fermeté est une question plus personnelle, puisqu’elle correspond à un certain degré de confort qui n’est pas ressenti de la même manière par tout le monde. Il existe cinq niveaux qui vont du très souple au très ferme, en passant par le matelas équilibré. Cette échelle de fermeté n’étant pas standardisée, le mieux est d’essayer plusieurs modèles en prenant le temps de vous allonger dessus. Vous pourrez alors choisir, en situation réelle, celui sur lequel vous vous sentez le plus à l’aise.

 

3.   Ventilation du matelas

C’est un point important à prendre en compte, étant donné que nous transpirons tous la nuit, même en hiver. Pour ceux qui souffrent d’une sudation excessive, il est préférable de ne pas choisir des matelas en viscose ou viscoélastiques thermosensibles (plus communément appelés matelas à mémoire de forme). Ces matières retiennent plus facilement l’eau. Il est préférable de se diriger vers des matelas à ressorts ensachés ou en latex qui sont mieux aérés.

 

4.   Certification du matelas

Vous trouverez des matelas à tous les prix, mais il est évident que vous n’aurez pas un article avec un maintien correct sur le long terme si vous choisissez dans les premiers prix. Il faut savoir qu’il existe une certification CTB pour la literie. Les matelas qui l’obtiennent ont subi avec succès de nombreux tests comme la durabilité du produit fini ou la performance des composants. Cela vous apporte la certitude d’une conformité aux valeurs annoncées par les fabricants.