Avantages et inconvénients du matelas à mémoire de forme


lecture en 3 minute(s)

La technologie de la mousse à mémoire de forme n’est pas vraiment récente. Elle a été mise au point depuis fort longtemps par la NASA dans le domaine de l’aéronautique. Toutefois, depuis quelques années, la mousse à mémoire de forme est utilisée dans la fabrication de matelas, en raison de ses propriétés spéciales.

Seulement voilà, comme tout produit, le matelas à mémoire de forme possède des avantages et des inconvénients. Nous allons dans cet article tout ce qu'il y a à savoir sur ses forces et faiblesses.  
 

Quels sont les avantages du matelas à mémoire de forme ?

Ils concernent essentiellement le confort, la santé, l’indépendance de couchage, la régulation de la température et le caractère hypoallergénique du matelas.

Un précieux gage de confort 

Si la NASA est à l’origine de la création de ce type de mousse, on ne remet pas en question ses effets positifs sur le corps humain. En réalité, il s’agit d’une mousse viscoélastique en polyuréthane dont la caractéristique principale est d’épouser la forme du corps avec lequel il entre en contact. Ainsi, le matelas à mémoire de forme s’aligne parfaitement sur les courbes de l’utilisateur. Aussi, s’adapte-t-il à tous ses gestes et postures pendant le sommeil. Il en résulte pour le dormeur certains effets.

Le matelas à mémoire de forme vous procure tout le confort dont vous avez besoin en réduisant sensiblement les points de pression qui peuvent être ressentis pendant le sommeil. En effet, la couche de viscoélastique favorise une meilleure répartition du poids, de manière à ce que tout le corps profite d’un soutien uniforme.

avantages du matelas à mémoire de forme


Assure la santé et Bien-être

La technologie qui est associée à la mousse joue un rôle déterminant quant à la santé et au bien-être. La mousse assure particulièrement le soutien de vos articulations et muscles. Elle va ainsi contribuer à soulager durablement votre dos.

Mais, ses propriétés vont bien au-delà du soutien, car elle permet également d’améliorer progressivement la circulation sanguine. La conséquence sur le corps est quasi-immédiate, entre élimination des troubles liés au sommeil et diminution significative du stress. C’est pour ainsi dire le type de mousse le plus indiqué pour prévenir le mal de dos ou lutter contre les douleurs plus ou moins aiguës dans cette zone.

Le matelas à mémoire de forme soulage également d’autres pathologies comme le rhumatisme et l’arthrose. Les orthopédistes et autres spécialistes recommandent précisément l’utilisation de ce matelas aux patients qui développent une certaine sensibilité au niveau des os et des nerfs.
 

Le meilleur moyen de profiter d’une indépendance de couchage 

L’indépendance de couchage est également un atout à mettre en exergue. En principe, avec un matelas à mémoire de forme, il est impossible que vous soyez dérangé par les gestes et le changement de position de l’autre pendant la nuit. Cet état de choses s’explique par la qualité de la mousse qui amortit tous les mouvements.

La majorité des couchages qui sont disponibles sur le marché n’offrent pas forcément cette garantie. De manière générale, c’est une variable qui est très mal négociée par les fabricants de matelas. Pourtant, elle apparait importante à bien des égards. Les personnes qui dorment en couple l’apprécieront sans doute mieux que les dormeurs solitaires.
 

Le rôle de régulation : principe et effets

L’un des avantages du matelas à mémoire de forme résulte aussi dans sa capacité à s’adapter facilement à la température du corps, quelles que soient les conditions météorologiques qui prévalent. En d’autres termes, la température du matelas est constante pour vous procurer un confort maximal en toutes saisons. Aussi, certains modèles sont-ils dotés de microbilles de gel thermo-régulant destinées à réguler davantage la température corporelle en été comme en hiver.

Ainsi, son caractère thermosensible, associé à la technologie cool-gel, en fait un matelas de grande qualité capable de procurer à tout utilisateur un sommeil totalement réparateur.
 

Matelas sain et hygiénique

Le caractère hygiénique du matelas à mémoire de forme constitue un avantage certain quand on pense à la poussière et aux salissures qui peuvent rapidement s’incruster. En effet, ce type de matelas bénéficie d’un traitement anti-bactérien. Vous n’y trouverez pas d’acariens ni de puces ni aucune autre bestiole susceptible de perturber votre sommeil. Il s’agit donc d’un matelas hypoallergénique qui convient non seulement aux personnes allergiques, mais également aux petits enfants.
 

 

Les inconvénients du matelas à mémoire de forme

Malgré tous les avantages qu’on peut associer à ce type de matelas, quelques défauts sont perceptibles dans l’utilisation.

Inadapté aux personnes handicapées

L’inconvénient majeur apparait au niveau de la structure même de la mousse viscoélastique. Le matelas à mémoire de forme aura tendance à limiter ou même à rendre totalement impossible les mouvements pendant le sommeil. Ainsi, sa technologie enveloppante peut constituer un frein lorsque la densité de la mousse n’est pas adaptée à la morphologie du dormeur.

Dans ces conditions, le matelas à mémoire de forme n’est pas vraiment recommandé pour les personnes en situation de handicap encore moins pour celles qui sont à la recherche d’un couchage ultra-moelleux à rebond.
 

Caractère thermosensible : un vice caché ?

Les personnes dont la transpiration est abondante pourraient avoir du mal à adopter ce type de matelas. En effet, à la base, tous les modèles ne sont pas équipés de la technologie de régulation.

En réalité, le caractère thermosensible de la mousse n’est pas de nature à favoriser le confort d’un dormeur présentant ce profil. La mousse réagissant automatiquement à la température corporelle, le matelas est susceptible de se ramollir au contact d’un corps qui affiche une température plus élevée que la moyenne. À l’inverse, si la température de la pièce est basse, le matelas aura plutôt tendance à durcir.

Entre un matelas rigide et un matelas ramolli, le pas à franchir pourrait être trop grand pour les dormeurs. Dans la plupart des cas, il est presque impossible de s’adapter. Dans ces conditions, les conséquences peuvent être assez dramatiques. Un changement dans l’habitude de sommeil n’est pas à exclure et le confort se trouverait de ce fait drastiquement réduit.

Pour éviter la survenance de tous ces désagréments, il est recommandé de maintenir dans la chambre une certaine température (entre 20 et 23 °C).