Astuces pour assurer la longévité de votre matelas


lecture en 3 minute(s)

Position du lit, atmosphère de la chambre, mauvais état du matelas… Voilà des éléments qui influencent la qualité du sommeil. Heureusement, il y a des astuces pour assurer la longévité de notre matelas. Découvrez les astuces d’experts pour un lit plus confortable et sain.   

1. Est-ce le moment de changer votre matelas ?

Un « mauvais » matelas peut influencer la qualité de votre sommeil. Il arrive que certaines personnes se plaignent de courbatures ou de mal de dos au réveil. Cela peut être dû à un matelas en mauvais état. Il faudrait penser à changer son matelas dans chacun des cas suivants.

Le matelas fait plus de 10 ans   

Il n’est pas question de le conserver plus longtemps, car votre matelas a vieillit. Il ne sera plus en mesure de vous assurer un bon soutien au cours du sommeil. Après 10 années passées à soutenir votre masse, c’est normal que le matelas perde sa fermeté. De plus, l’humidité a fragilisé les matériaux utilisés pour sa confection. Sans oublier les bactéries, les moisissures et les acariens qui ont tendance à se développer davantage au niveau des vieux matelas.

Le matelas est trop mou

N’hésitez pas à changer de matelas s’il épouse votre forme lorsque vous êtes couché. Achetez un autre même si celui que vous utilisez en ce moment n’a pas encore 10 ans. En fait, un matelas trop mou est inconfortable pour la colonne vertébrale. Or, un bon matelas doit être capable de soutenir de manière efficace le dos.

 

Le matelas est trop dur

Assurément, selon les spécialités de la literie, un matelas trop ferme favorisent des points de pressions influencent négativement la circulation sanguine au niveau des parties du corps telles que les hanches et les épaules. Dans ces conditions, il n’est pas rare de constater un mal de dos à chaque sortie du lit.

 

2. Achat de matelas : comment faire un choix judicieux ?

 Il est impératif de changer un matelas tous les dix ans. On changera également tout matelas trop mou ou trop dur. Mais, il va falloir acheter un matelas de qualité capable de répondre à vos besoins. Voici des critères et astuces pour vous aider à faire un choix plus avantageux.

 

Quel type de matelas choisir ?

On est parfois dans l’embarras du choix lors de notre achat. Toutefois, si vous êtes bien renseigné sur les différentes sortes de matelas, c’est sûr que vous ferrez le bon choix. Tout d’abord, on a le matelas en latex disponible sur le marché en naturel et en synthétique. Le matelas en latex synthétique garantit un confort durable. Le latex naturel perd sa fermeté avec le temps. On distingue aussi le matelas polyéther (PU) qui est présenté comme étant une mousse bon marché. Citons également le matelas haute résilience (mousse HR). Ce matelas est caractérisé par son élasticité et sa résistance. Il convient bien aux personnes en surpoids. En outre, vous trouverez sur le marché des matelas ressorts ensachés, matelas ressorts Bonnell et matelas mémoire de forme. Les matelas ressorts offrent un excellent confort et une bonne aération.

 

Astuces pour choisir un matelas

Avec ces différents types de matelas présents sur le marché, vous pouvez vous sentir perdu lors de votre achat. Heureusement, grâce à ces gestes simples, vous allez certainement faire un choix judicieux. Durant votre achat en magasin, préférez toujours un modèle ferme. Cela suppose que vous devez opter pour un modèle pouvant soutenir de façon parfaite la colonne vertébrale. En outre, il doit avoir un accueil souple. N’hésitez pas à tester le matelas pendant quelques minutes. Entendez-vous sur celui-ci pour constater sa fermeté, son élasticité et sa souplesse.

Essayez différentes positions : allongé sur le dos, le côté, etc. Vous avez la possibilité de tester la fermeté du matelas de la manière suivante. Il suffit tout simplement de vous appuyer sur un coude. Si vous remarquez que celui-ci s’enfonce, c’est que le matelas n’est pas assez ferme. Enfin, lorsque vous souhaitez acheter un matelas, tenez surtout compte de votre poids et de votre taille. Choisissez un matelas plus ferme dans le cas où vous avez une forte corpulence. Par ailleurs, plus vous êtes mince, plus votre matelas doit être souple.

 

3. Bien protéger son matelas        

Selon les scientifiques, on perd 600 ml d’eau chaque nuit quand on dort. La literie prend ainsi de l’humidité. Le matelas peut perdre son intégrité et développer des bactéries et des moisissures. Il est nécessaire de le protéger. Comment ?

 

Utilisez un surmatelas

On définit le surmatelas comme une fine couette à disposer entre le matelas et le drap-housse. En plus de protéger le matelas des sueurs nocturnes, un surmatelas apporte un parfait supplément de confort. Vous pouvez opter pour un surmatelas si vous constatez que votre matelas est trop ferme. On recommande surtout les modèles exempts de substances toxiques. Les matières naturelles doivent être privilégiées.

 

Utilisez une housse de protection

Pour une protection optimale de votre matelas, vous pouvez choisir une alèse. Deux actions : une bonne protection et un confort supplémentaire. Il existe dans les magasins des alèses traités antibactériens ou antiacariens. Certaines sont reconnues pour leur imperméabilité. D’autres (absorbantes) ont le pouvoir de réguler la transpiration. Cependant, on choisira une alèse qui s’adapte bien à son matelas. Vous aurez à choisir entre la forme housse et la forme plateau.

 

4. Les moyens pour bien entretenir son matelas

Un entretien approprié de votre matelas vous garantira un doux sommeil au quotidien. Il est capital de le protéger contre les tâches et de préserver l’état du coutil (toile). C’est pourquoi il est conseillé de le recouvrir d’un protège-matelas ou d’une alèse. Il faudrait aussi apporter au matelas une bonne aération. A l’instar des oreillers et des couettes, vous pouvez laver votre matelas. Optez pour un lavage à 60 °C.

Évitez de garder le matelas dans la même position. Il est préconisé de le retourner deux fois par an. Vous pouvez y passer l’aspirateur une fois par semaine afin de lutter contre les acariens. Prenez également soin des oreillers, de la couette et des draps. 






5 astuces pour se débarrasser d’une vieille tâche sur un matelas

5 astuces pour se débarrasser d’une vieille tâche sur un matelas