5 astuces pour se débarrasser d’une vieille tâche sur un matelas


lecture en 4 minute(s)

Il est rare qu’un matelas reste intact au fil des années. Les tâches de café, de nourriture, mais aussi les tâches d’urine, de sang… peuvent y atterrir pendant les mauvais jours et rendent notre literie disgracieuse et suspecte malgré qu’on suive les bonnes règles d’hygiène pour son nettoyage et pour son entretien.

Heureusement, on peut venir à bout de la plupart de ces marques en utilisant le bon produit et le plus souvent, il s’agit d’une solution à moindre coût.

Les plus efficace sont en tout cas constitués par le vinaigre blanc, le bicarbonate de soute, l’eau oxygénée, le nettoyeur vapeur et enfin, l’ammoniac.

Les lignes qui suivent vous dévoilent 5 astuces pour se débarrasser d’une vieille tâche sur un matelas.

Le vinaigre blanc ?

Le vinaigre blanc se veut être votre allié pour les tâches les plus difficiles à traiter. Vous commencerez par le diluer dans un peu d’eau avant d’enduire la partie souillée du matelas avec une éponge imbibée de ce mélange. Frottez vigoureusement et n’hésitez pas à recommencer le processus tant que la tâche est encore visible.

Pour 500ml de vinaigre blanc, vous aurez besoin de 200ml d’eau.

Le vinaigre blanc peut être remplacé par de l’alcool ménager ou du liquide vaisselle. Les résultats seront à peu près les mêmes. Le liquide vaisselle peut même faire partie des ingrédients de votre cocktail anti-tâche à base de vinaigre blanc. Utilisez-en 2 cuillères à soupe.

Si votre matelas n’est pas seulement couvert de tâches, mais dégage aussi une odeur désagréable, il est conseillé de verser 4 gouttes d’huiles essentielles de lavande, de thym, d’arbre à thé et de citron dans votre mélange à base de vinaigre blanc. Les huiles essentielles servent aussi à camoufler l’odeur forte du vinaigre blanc. A défaut, vous pouvez aussi verser quelques gouttes de citron dans la bouteille de vinaigre avant de l’utiliser comme détachant.

S’il s’agit de tâche de sang et qu’elle s’est bien incrustée, le mieux est de vous fournir en vinaigre d’alcool à appliquer avec un chiffon propre. N’oubliez pas d’essorer avec une éponge mouillée et de laisser sécher.

Si le résultat ne vous semble pas satisfaisant, utilisez de l’ammoniac, puis de l’eau oxygénée en respectant les consignes décrites plus loin.

Le bicarbonate de soude ?

bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est le détachant le plus indiqué pour enlever les tâches de transpiration sur un matelas. Il peut aussi convenir pour les tâches de sang.

Il faut d’abord mouiller la partie à traiter avec de l’eau tiède avant d’y appliquer une quantité généreuse de bicarbonate de soude.

Pour que le produit devienne pâteux et imprègne efficacement le matelas, on ajoutera encore une troisième couche d’eau à verser en gouttelettes fines sur le bicarbonate de soude ainsi étalé.

Il faut laisser le tout sécher avant d’enlever les résidus à l’aide d’une brosse. Si les tâches sont particulièrement persistantes, il est toujours possible de renouveler l’opération.

Le bicarbonate de soude fait également penser aux cristaux de soude dont l’efficacité est aussi redoutable pour enlever les tâches tenaces de votre matelas. On mélangera une tasse de ce produit avec de l’eau chaude avant d’imprégner une éponge de ce mélange pour essuyer la tâche.

La même éponge sera ensuite bien rincée et essorée et sera passée une dernière fois sur la partie traitée pour enlever le produit. Il ne reste plus qu’à laisser sécher.

L’eau oxygénée ?

Un linge mouillé auquel on aura ajouté quelques gouttes d’eau oxygénée se présente aussi comme une solution qui a fait ses preuves pour se débarrasser des tâches de vomi ou d’urine bien installées.

Après avoir frotté sur les tâches de manière vigoureuse, vous allez essorer votre matelas avec une éponge imbibée d’eau claire. Séchez le tout à l’air libre ou aidez-vous de la vapeur chaude d’un sèche-cheveux.

Pour des tâches fraîches, une éponge humide sera amplement suffisante. Si les tâches ont laissé une forte odeur, le mieux est de recourir à de l’ammoniac.

Pour les tâches particulièrement persistantes, rien ne vous empêche de commencer par l’eau oxygénée. Si celle-ci s’avère être inefficace après que votre matelas ait été parfaitement séché, continuez avec l’ammoniaque en suivant le processus décrit plus bas.

Si le résultat n’y est toujours pas, un traitement au bicarbonate de soude vous permettra certainement de retrouver un matelas immaculé et sans odeurs.

Le nettoyeur vapeur ?

Le nettoyeur vapeur se présente comme la solution de nettoyage à utiliser régulièrement pour préserver votre matelas des tâches, mais aussi de toutes les impuretés qui auraient tendance à s’y poser qu’il s’agisse d’acariens, de microbes, de poussière…

On l’utilisera d’ailleurs après l’application du détachant de votre choix et ce, afin de prévenir l’apparition d’auréoles.

Ainsi, après un détachage avec de l’eau oxygénée, de l’ammoniac, du bicarbonate de soude ou encore du vinaigre blanc, pensez d’abord à passer votre matelas à l’aspirateur et prenez soin de bien ventiler l’endroit où vous le faites afin de s’assurer qu’aucun dépôt ne se forme ensuite sur sa surface.

Le nettoyeur-vapeur constituera ensuite l’étape finale pour parfaire votre nettoyage, mais aussi pour assécher votre matelas plus rapidement. Vous avez d’ailleurs tout intérêt à compléter l’opération avec un séchage à l’air libre avant de réutiliser votre matelas.

Les procédés anti-tâches qui nécessitent d’être renouvelés se font généralement après le passage au nettoyeur-vapeur.

L’ammoniaque ?

L’ammoniaque se présente comme une solution radicale pour se débarrasser des tâches les plus anciennes de votre matelas. Versez-la dans un récipient et ajoutez de l’eau chaude. Essuyez la partie touchée avec un gant de toilette trempé dans cette mixture.

L’ammoniaque est particulièrement recommandée pour les tâches qui provoquent des auréoles lorsqu’on essaie de les neutraliser. Finissez votre désinfection par un rinçage avec une éponge ou un linge mouillé.

L’ammoniaque sera la solution à privilégier si vous tenez plus particulièrement à enlever des tâches d’urine de votre matelas, aussi résistantes qu’elles puissent-être.

Dans ce cas, vous faites bien d’appliquer l’ammoniaque tel qu’indiqué ci-dessus, mais en saupoudrant aussi de bicarbonate de soude une fois que le matelas sera presque sec. Vous laisserez reposer le plus longtemps possible avant de tout enlever à l’aspirateur.

Il ne serait d’ailleurs par superflu d’attendre juste avant de vous coucher pour effectuer cette dernière étape.

Le même procédé est conseillé pour les tâches de vomis d’autant plus que le bicarbonate de soude permet de neutraliser l’odeur forte laissée par l’ammoniaque.

Il convient aussi de mentionner que l’ammoniac doit être manipulé avec précaution, car il n’est pas sans danger pour la santé. Dans tous les cas, on l’utilisera sous forme diluée et on l’appliquera gants en main, fenêtres grandes ouvertes et si possible, avec un masque sur la bouche pour éviter l’inhalation du produit.

D’autres tâches et d’autres solutions

Pour les tâches d’humidité, vous devrez appliquer un mélange égal de savon râpé et d’amidon auxquels on ajoutera encore du sel fin correspondant à la moitié de la dose des deux premiers produits. N’oubliez-pas de mixer le tout avec du jus de citron.

Ce mélange servira à recouvrir les tâches pendant en moyenne une heure. Vous finirez en enlevant la mixture et en passant votre matelas à l’aspirateur.

Enfin, il peut aussi vous être utile de savoir que pour les tâches de transpiration, la terre de Sommières se veut aussi être une solution des plus efficaces étant donné sa capacité à neutraliser le sébum.

Vous en recouvrirez la tâche, vous laisserez reposer, puis vous enlèverez à l’aide d’une brosse et vous passerez à l’aspirateur.